Les Ouvrages Du CRASC

Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle

Index des ouvrages

 

Annexe 1 (F. Ferhani-Meghraoui)    

Récapitulatif des occurrences des concepts «compétences », « connaissances » et « société »

Le relevé exhaustif des occurrences des concepts ci-dessous listés nous permettra de faire une lecture outillée du Référentiel général des programmes (RGP)

 

 

Concepts

Nombre d’apparitions

1

Compétences

136

Disciplinaires

Méthodologiques

Interdisciplinaires

Transversales

2

Connaissances

39

Savoir(s)

34

Apprentissage(s)

14

Champs/contenus disciplinaires

08

Total :

95

3

Unité de la nation

23

Valeurs sociales

16

Valeurs citoyennes / vivre-ensemble

14

Monde professionnel

14

Mondialisation

10

Patrimoine historique, civilisationnel…

09

Ouverture sur l’universel

07

Identité collective : islamité, arabité, amazighité

07

Environnement économique

07

Droits de l’Homme

06

Total :

113

 

Descriptif  des sujets analysés

Années

Nombre

Filières

Textes sans titres

Textes adaptés

Nombre de questions

répertoriées

2004

06

SNV /SE/ST : 2

GE : 1

L/SH :1

L/Philo : 1

LE : 1

2

1

 

51

2005

04

SNV /SE/ST : 1

GE : 1

L/SH : 2

LE : 1

3

1

 

30

2006

04

SNV /SE/ST : 1

GE : 1

L/SH :1

LE : 1

4

3

 

36

2007

01

L/SH :1

1

1

09

2009

01

L/Philo : 1

1

1

09

2012

04

L/Philo : 2

2

1

36

2013

02

L/Philo : 2

2

 

19

2014

02

L/Philo : 2

1

 

19

Total

24

25

16

08

207

 

Commentaires :

Sur les 24 sujets analysés, 16 proposent un texte-support sans titre et 8 textes ne sont pas des textes authentiques. Ils ont été tronqués, remaniés à des fins pédagogiques. L’adaptation  est souvent maladroite et diminue de la cohérence du texte.

Remarque : notons l’absence de textes adaptés pour les sujets de 2013 et 2014

Analyse des questions

  1. Niveaux taxonomiques des questions

 

Bac 2004 à 2009

Bac 2012 à 2014

Total

Niveau 1 : connaissance

71

64

135

Niveau 2 : compréhension

47

09

56

Niveau 5 : synthèse

15

05

29

 

Remarque :

Le niveau 5 correspond aux activités de reformulation des parties d'un sujet d'une toute nouvelle manière en se basant sur plusieurs sources, ce qui correspond à la synthèse de documents.

Or, dans la majorité des sujets, on demande aux candidats de « donner un titre au texte », ce qui est très différent de la synthèse. Ce serait plutôt « choisir un titre » qui correspond au contenu et relèverait du niveau 2 de la taxonomie de Bloom. En ce qui concerne notre analyse, nous avons considéré que donner un titre représentatif du contenu est néanmoins une activité de création personnelle, de recherche d’originalité et de conceptualisation, d’où notre option pour le niveau 5

Commentaire du tableau:

Sur les 207 questions répertoriées et classifiées, 135 (65,21%) relèvent du niveau 1 des taxonomies, soit celui de la connaissance,

56 (27,05%) du niveau 2, celui de la compréhension et 20 (09,66) appartiennent soit au niveau 2 si on considère que donner un titre équivaut à « choisir », soit au niveau 5, celui de la synthèse  si on traduit « donner un titre » par « concevoir » ou « créer ».

Occurrences des verbes exprimant la tâche à accomplir :

Nous avons collationné les verbes utilisés dans 10 sujets mais nous pouvons extrapoler que ce sont les mêmes qui reviennent dans les 14 autres sujets analysés, cela donne les résultats consignés dans le tableau suivant :

 

 

Verbes d’action utilisés dans la formulation des questions

Nombre

 

Relevez dans le texte un mot, une expression, une phrase…

30

 

Recopiez la bonne réponse parmi les propositions…

22

 

A quoi renvoie le terme / renvoient les pronoms…

14

 

Classez les mots / les expressions…

10

 

Complétez la phrase à l’aide des mots /articulateurs…

08

 

Réécrivez cette phrase en la commençant par…

08

 

Que remplace le mot / les pronoms…

07

 

Donnez un titre au texte

07

 

Reliez les deux phrases à l’aide de l’articulateur…

07

 

Remplacez le présent par l’imparfait/ le singulier par le pluriel

06

 

Transformez la phrase active en phrase passive

05

 

Transformez la phrase au discours indirect

03

 

A qui s’adresse l’auteur ?

03

 

Les tâches de repérage et d’identification occupent la tête du classement avec 66 occurrences sur 10 sujets, suivent les tâches de  classement en deux colonnes de termes et d’expressions données (de 4 à 8), de complétion (exercices à trous) et de liaison de deux phrases à l’aide d’un des articulateurs proposés.

 Les tâches de réécriture  consistent à transposer une phrase du passif à l’actif (et inversement), du singulier au pluriel (et inversement) et du présent à l’imparfait de l’indicatif. 

Dans les sujets dont les textes-supports sont sans titre, la tâche  récurrente est de donner un titre au texte. Question-bateau ou question-cadeau vu que les corrigés proposent de donner le point à tout terme, expression ou groupe qui a un lien avec le contenu. Par exemple, pour le titre attendu du texte sur la protection de l’environnement, il est demandé aux correcteurs d’accepter : «  l’environnement » « les dangers de la pollution » «  la pollution », etc.

Les rapports logiques sont les grands absents des sujets proposés alors qu’ils constituent une bonne partie du programme de grammaire et leur utilisation dénote de la structuration de la pensée.

Les relevés des questions démontrent que les seuls niveaux taxonomiques atteints sont les  niveaux inférieurs des taxonomies, ceux de la connaissance et de la compréhension.

En conclusion, nous pouvons avancer de manière certaine que le barème accorde 12 ou 13 points selon les années et les filières à l’évaluation des connaissances déclaratives et parcellaires  qui ne permettent pas de mesurer le degré de maîtrise de la langue par les candidats. En effet, relever des mots ou des phrases, recopier item parmi 3 ou 4 proposés, identifier à qui ou à quoi renvoient des pronoms sont des tâches primaires, maîtrisables dès le niveau élémentaire du CECR et ne méritent pas de se tailler les 2/3 de la fourchette de notation. Ces  questions sont supposées évaluer le degré de maîtrise d’une langue étrangère après plus de 1200 heures d’apprentissage (pour les filières scientifiques) et plus de 1400 pour les filières littéraires. En outre, peut-on présumer qu’un candidat qui aura su relever, recopier, classer, identifier, etc. saura utiliser ces connaissances en situation authentique de communication?

Il faut signaler également que ces types de questions (QCM, relever, recopier…) laissent une part au hasard qui n’est pas négligeable, sans oublier les possibilités de communication par signes entre les candidats qui déploient souvent de l’ingéniosité dans ce domaine.

Production écrite

Tous les sujets proposent aux candidats de choisir entre deux types de production :

  • Un exercice relevant de l’écriture de reformulation : un résumé du texte-support, jusqu’en 2009 et un compte-rendu objectif du texte depuis 2012 ;
  • Une production relevant de l’écriture d’invention : rédiger un texte argumentatif (pour la quasi-totalité des sujets) ou expositif (pour deux des 24 sujets analysés) en une vingtaine de lignes jusqu’en 2009 et en une quinzaine depuis 2012 à partir d’un sujet donné. La majorité de ces sujets ne proposent ni contexte, ni conditions de réalisation ni seuil d’exigence, hormis le critère de longueur ;
  • Les barèmes concernant la production écrite varient entre 6 et 8 points et sont tous calqués sur les mêmes modèles : 
  • Dans le barème de 6 points, le critère « respect des informations essentielles » est supprimé ;
  • Dans celui de 7 points, le critère «  reformulation » est noté sur 2 points.

 

Résumé du texte-support

Compte-rendu objectif

Production écrite

Critères

Barème

Critères

Barème

Structure du texte

1 point

Respect du thème et du type de texte

1 point

Respect des informations

2 points

Choix des informations ou des arguments

2 points

Reformulation

1 point

Plan

1,5 pt

Condensation

2 points

Cohérence

1,5 pt

Correction de la langue

2 points

Correction de la langue

2 points

 

Commentaire du tableau

La production écrite est un exercice complet qui sollicite la mobilisation de savoirs déclaratifs (utiliser les types de phrases adéquats, les temps et les modes adéquats, faire les accords nécessaires, exprimer des idées, etc.) des savoir-faire procéduraux (introduire le sujet, suivre un plan, agencer des paragraphes, articuler des idées, faire des transitions, respecter le statut du destinataire, ponctuer correctement son texte, assurer la cohérence intra et inter phrastique, etc.) en vue d’une communication dans une situation  authentique (le candidat fait comme si…).

La pondération allouée à cet exercice complet d’expression écrite correspond au tiers seulement de la note complète et ne permet pas de mesurer le degré de maitrise de la compétence d’écriture du candidat. En réservant, les deux tiers de la note aux questions de compréhension, l’idée sous-jacente est «  d’aider » le candidat à emmagasiner un maximum de points en cochant, recopiant, relevant, classant, identifiant des savoirs parcellaires et déconnectés de la réalité.

Si l’on veut évaluer les compétences des candidats, il faudra absolument revenir à la « rédaction », c’est-à-dire à la construction d’un texte structuré, avec une introduction, un développement et une conclusion. Il faut une longueur suffisante pour pouvoir vérifier la cohérence du texte produit, le respect des métarègles, la richesse des idées, les articulations des paragraphes, la correction de la langue, la progression de l’argumentation, la cohérence d’un texte, la fluidité de l’expression, la richesse des idées, etc. La spatialisation  du texte et sa mise en page sont autant d’indices sur la structuration de la pensée du candidat.

Questionnaire destiné aux enseignants PES

  • Les sujets proposés à l’épreuve du bac sont-ils en adéquation avec les objectifs visés par le programme de 3ème AS ?

 oui                    □   non

  • Les thèmes des textes- supports suscitent-ils l'intérêt des candidats ?

□ oui                    □   non

  • Les questions posées induisent-elles la réactivation des savoirs et savoir-faire antérieurs ?

□ oui                    □   non

  • Le barème proposé vous paraît-il équilibré ?

□ oui                    □   non

5-  Evaluez-vous  l’expression écrite globalement ou en suivant les critères proposés au bac?

□ Evaluer globalement       □   Suivre les critères 

6-  Etes-vs pour ou contre la suppression de la partie fonctionnement de la langue à l’épreuve du bac ? Pourquoi ?

□ oui                    □   non

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

7- Quelles sont, selon vous, les missions du professeur de  langue ?

 

Numérotez-les par ordre décroissant, de la plus importante à la moins importante :

 préparer aux examens

apprendre aux élèves à parler

apprendre aux élèves à écrire

leur ouvrir l’esprit sur le monde

les former intellectuellement

leur faire connaître la culture liée à la langue apprise

les préparer aux études universitaires

les ouvrir à d’autres manières de vivre

les amener à être de bons citoyens

leur faire aimer le fait d’apprendre

leur apprendre à apprendre

leur donner confiance en eux-mêmes

les préparer  au monde du travail

leur faire connaitre le patrimoine univers

Attribuer des notes

  8-  A votre avis, évaluer, c’est :

 Numérotez les expressions suivantes par ordre d’importance, de la plus importante  à la moins importante. 

 diagnostiquer les difficultés des élèves

contrôler leurs connaissances

mesurer leurs compétences à l’écrit et à l’oral

mesurer leurs compétences en situation d’interaction

vérifier s’ils sont prêts pour l’examen

faire passer l’examen

corriger les devoirs

réajuster son enseignement

observer les progrès des élèves

mesurer leurs acquis

donner des notes

remédier par d’autres activités d’apprentissage

définir les besoins des élèves

aider les élèves à prendre conscience de leurs lacunes

 9-  Pensez-vous que les programmes scolaires visent à rendre les élèves de bons citoyens ?

□ oui                    □   non

10- Selon vous, l’épreuve actuelle du bac sert à  évaluer des connaissances ou des  compétences ?

□ Compétences                    □   Connaissances

11- Si vous deviez changer une ou plusieurs parties de l'épreuve  du bac, que proposeriez-vous ?

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

 Questionnaire destiné aux bacheliers de 1ère année universitaire

 1-A l’examen du baccalauréat, l'épreuve de français vous a paru :
□  Abordable 
                  □  Très facile
                  □  Difficile

2-Quelle note avez-vous obtenue à l'épreuve de français au baccalauréat ?

                                       ……sur 20

3-   Est-ce que les questions de syntaxe et de lexique sont nécessaires à  l’épreuve du bac ?

□ oui                    □   non

  • A votre avis, l’évaluation de l’oral de la langue française doit-elle être intégrée à   l’épreuve de français au bac ?

□ oui                    □   non

5-  Vous avez été orienté vers la filière que vous avez classée en tête de vox choix.

□ oui                    □   non

6-  A l’issue de vos études secondaires, êtes-vous capable, en langue française, de :

             □ Synthétiser un document

             □ Résumer, faire des  comptes-rendus

             □ Rédiger des écrits longs

                   Faire des exposés

             □ Prendre des notes

7-  Ces techniques énumérées ci-dessus vous ont-elles servies dans vos études universitaires ?

□  oui                 □   non

8- Pour améliorer votre niveau en langue française,

       □ Vous écoutez la radio en français

       □ Vous regardez les chaînes de télévision francophones

       □ Vous lisez des romans d’auteurs francophones

       □ Vous parlez en français avec vos parents, vos amis

       □  Vous lisez des journaux édités en français autres

                 

9-  Quel usage faites-vous actuellement de la langue française :

                  □  Ecrire des mails

                  □  Ecrire des SMS

                  □  Communiquer via Skype

                  □  Echanger avec vos amis au moyen des réseaux sociaux

10- La langue française représente pour vous :

                  □ Une langue de culture universelle 

                  □ Une langue utile pour les études

                  □ Une langue utile pour le travail

                  □ Une langue de technologie et de recherche