Les Ouvrages Du CRASC

Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle

Index des ouvrages

-Aux termes de ces deux journées riches en communications et débats, quelques constats s’imposent en guise de synthèse   :

  • -La qualité scientifique du contenu des travaux de recherche présentés (le comité de lecture international du colloque a bien ciblé dans ses choix)
  • -Des communications présentées, on peut noter essentiellement et en priorité  l’intérêt des enseignants chercheurs pour les formes de l’écriture littéraire actuellement ; l’interrogation des corpus concernés a porté sur leur élaboration esthétique et les jeux langagiers qui fabriquent et construisent les textes littéraires maghrébins pour en dévoiler des sens.
  • -De tous les travaux critiques émergent nettement les approches sémiotiques au plan des structures et de l’analyse du discours. L’apport des sciences du langage pour -l’analyse scientifique du texte littéraire est très perceptible et devient de ce fait incontournable pour les chercheurs.
  • -La récurrence de plusieurs axes révèlent l’existence permanente d’un imaginaire maghrébin en prise avec la société de l’écrivain, société en prise elle-même et avec la construction de la modernité : thématique de la violence, la quête identitaire, l’écriture/lecture de l’Histoire, le dialogue des cultures et inter-culturalité entre autres. Ces approches témoignent d’une régénérescence de l’imaginaire maghrébin au plan de la poétique et des discours.

-Deux évidences s’affichent également :

  • -Cette tendance de la pensée maghrébine qui s’élabore selon les principes du métissage des codes narratifs auxquels font référence tous les communicants ; pensée moderne du métissage et du fragment dans laquelle s’imbrique l’imaginaire maghrébin produisant des textes dans l’esprit et la pensée de l’homme contemporain et son ambiance « mondialisante ».
  • -Un imaginaire maghrébin puisant profondément dans les racines de la mémoire collective et de la parole ancestrale et dont le langage en est un outil privilégié pour l’écriture.
  • -Emergence d’une nouvelle écriture par l’avènement du roman de langue amazighe; sa naissance toute récente (coïncidant avec l’officialisation de la langue amazighe en tant que langue nationale) participe à l’extension du champ métaphorique au Maghreb ; il commence à se montrer ostensiblement et à accomplir son itinéraire et sa propre histoire dans les années 90.

-Quelques recommandations des participants :

  • -La position critique que le chercheur maghrébin se doit d’adopter face aux théories littéraires ; se mettre en position distanciée et réflexive par rapport à des notions comme mondialisation, post-colonialité, modernité, post-modernité ; notions à bien étudier au contact de l’imaginaire maghrébin dans la construction de ses fictions.
  • -L’émergence d’une critique littéraire universitaire autonome ; elle se doit d’analyser, de faire connaître, promouvoir voire proposer une production d’écrits qui est importante. -Participer de l’intérieur du Maghreb à une reconnaissance du produit littéraire maghrébin.
  • -Pour les actes du colloque : un résumé traduit de chaque communication est souhaitable.