Les Ouvrages Du CRASC

Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle

Index des ouvrages

Mme la directrice du CRASC

Mr. le représentant de la Mairie d’Oran

Chers amis  et collègues,

La Chaire UNESCO sur la formation de professionnels du développement durable, que je représente ici, est localisée à l’université Bordeaux 3 ; c’est un réseau de partenaires euro-méditerranéens au service de la formation de professionnels du développement durable et de la solidarité internationale ; il regroupe des universités, des ONG, des organismes de formation et des entreprises de plusieurs pays : Algérie, Belgique, Espagne, France, Maroc, Palestine, Tunisie et s’inscrit dans le programme « UNITWIN Chaire UNESCO » précédemment présenté par Madame C.Von Fürstenberg.

Cette Chaire a pour finalité de produire de l’ingénierie pédagogique et s’appuie sur une licence professionnelle, « accompa­gnement et coordi­nation de projets de solidarité internationale et de développement durable », formation diplômante nouvellement créée visant à former des cadres de niveau intermédiaire qui pourront par la suite travailler dans le mouvement associatif au service du développement des territoires, en France ou à l’étranger.

Cette licence repose sur une connaissance des acteurs et de leurs interactions, pour cerner au plus près les besoins de ce champ professionnel nouveau et en expansion. Il nous semble en effet, important que les formations proposées répondent à un véritable besoin professionnel. Dans cette perspective, nous essayons de mettre en évidence l’activité de l’agent de développement et les fonctions qu’il exerce au service de la gouvernance locale : un référentiel d’emploi, d’activités et de compétences, devrait en effet permettre de mieux connaître les métiers et de proposer des cursus de formation mieux ciblés et plus efficaces.

D’autres associations françaises participent à ce travail de référentiel et un travail similaire a été engagé par le CRASC en Algérie et par des partenaires universitaires et  professionnels au Maroc et en Tunisie.  L’objet de ce colloque est de nous présenter la situation du mouvement associatif en Algérie.

En dehors de la recherche sur les acteurs de la gouvernance locale et leurs besoins en formation, la Chaire UNESCO développe trois thématiques complémentaires :

  • le rôle de l’entreprise dans le développement local et ses rapports avec les ONG : cette question a été largement soulevée lors du Sommet de Johannesburg et pose de nombreuses questions aux mouvements associatifs concernant l’interdépendance des différents acteurs ;
  • l’importance des questions de genre dans le développement local ;
  • l’évaluation des projets de développement.

A travers ces différents thèmes, la Chaire UNESCO cherche à impulser des échanges et des débats au service de la construction d’une société internationale.

Je remercie Madame Remaoun, directrice du CRASC, pour son aimable invitation, ainsi que notre collègue Omar Derras avec qui nous avons travaillé depuis un certain nombre d’années et dont j’ai pu apprécier toutes les qualités de travail et d’organisation dans nos échanges.

Je tiens aussi à vous dire combien nous sommes heureux d’être parmi vous aujourd’hui pour renouer avec une coopération qui, je l’espère,  ira en se renforçant dans le domaine de la formation et du développement, mais aussi dans tous les domaines des sciences humaines et sociales.

Je vous remercie de votre attention.

notes

* Titulaire de la Chaire UNESCO sur la formation de professionnels du développement durable.

auteur

Annie NAJIM*